L'histoire de l'association

Notre histoire

Du Trophée de la Gazette...

Tout a commencé en 1983 sous l’impulsion de Gérard Lorgeoux et Christian Josso, le premier patron de presse et ardent défenseur du tissu associatif, le deuxième militant du vélo, avec la création du Trophée de La Gazette Locminoise. Ce challenge régional, disputé sur plusieurs épreuves, allait rapidement susciter un intérêt croissant. Sur le plan sportif, des coureurs se révélaient à l’image d’un certain Laurent Madouas lauréat en 1985. Troisième l’année précédente, le garçon de Plaudren, licencié au Véloce Vannetais, marquait de son empreinte cette troisième édition. Passé dans les rangs professionnels, Laurent Madouas allait devenir l’un des meilleurs coureurs français terminant notamment 12e du Tour de France 1995 et 13e du Championnat du Monde 1994.

Mais de cette période, c’est assurément Patrice Halgand qui fit la plus grosse impression. Le Ligérien, licencié au VC Annemasse, domina outrageusement l’édition 1992 remportant remportant
les quatre épreuves (Réguiny, Moustoir-Ac, Saint-Jean-Brévelay, Naizin). L’histoire retiendra que le futur vainqueur d’étape sur le Tour de France 2002 (Bazas-Pau) sera le dernier vainqueur du Trophée de la Gazette.

... Au Trophée Centre Morbihan

En effet, à changement de style, changement de nom. En 2003, le comité d’organisation passe à la vitesse supérieure en se tournant vers une course nationale par étapes sur deux jours. Le Trophée Centre Morbihan est né.

Après des débuts timides, cette nouvelle épreuve allait rapidement faire parler d’elle avec dès 1994 la victoire d’un certain Florent Brard. Le leader de l’équipe du comité d’Indre-et- Loire montrait qu’il avait l’étoffe d’un futur grand. 12 ans plus tard, sous le maillot de la formation Caisse d’Épargne, il devenait champion de France sur route professionnel. La lecture du palmarès se suffit à elle-même.

En 20 ans, neuf des vainqueurs sont passés dans les rangs professionnels. Mais d’autres coureurs, à défaut d’avoir crevé l’écran sur le Trophée Centre Morbihan, ont poursuivi leur progression sur les routes bretonnes. On pense en premier à Thomas Voeckler (42e du TCM 1997) qui est aujourd’hui le leader du cyclisme français comme le prouve sa septième place lors du dernier championnat du Monde.

Sous la houlette de Gabriel Berthelot, qui a pris le relais du président fondateur Christian Josso, le Trophée Centre Morbihan poursuit son bonhomme de chemin avec une indéfectible fidélité aux juniors.

Depuis 2013, Trophee Centre Morbihan est une épreuve appartenant au cercle très restreint de la Coupe DES NATIONS Juniors UCI